• fr
  • en

Blog

Inauguration Ecole de tissage Chinon

Inauguration réussie de l’école de tissage de Chinon Val de Loire !

21 juin 2019 -

Quoi de mieux pour vous faire partager le bonheur ressenti lors de l’inauguration de l’école de tissage « Betty Briand ARTissage » le samedi 15 juin 2019, que de vous retranscrire le petit discours que j’ai fait devant les deux cents invités présents.

Inauguration Ecole de tissage Chinon

«  Je suis ravie de vous accueillir dans ce lieu magnifique. Et je vous remercie sincèrement d’être là.
Le tissage est un croisement, un entrelacement ; de fils, de gens, d’événements, de rencontres, de talents…
Je suis une grande chanceuse d’avoir rencontré les bonnes personnes au bon moment.
Merci !

Cette inauguration va me servir à

  • Remercier
  • Présenter
  • Fêter

1 – Remercier :

  • Les enfants qui ont grandi et qui m’ont laissé petit à petit du temps libre.
  • Patrick, mon mari, qui a accompagné cette orientation et qui l’a mise à l’honneur en aménageant et en décorant ce magnifique écrin !!!
  • Le Conseil d’Administration d’ARTissage qui a construit la structure de lancement et qui m’a mise sur les rails d’un enseignement professionnel.
  • Les amis proches et précieux toujours là pour les sempiternels besoins d’aide !!!
  • Les ARTisserand·e·s qui sont venus en stage et en atelier, et celles et ceux qui y reviennent.
  • Les  formateurs croisés au fil de mon apprentissage : Yves, Erica, Inga, Gerty…
  • Les artisans qui ont fait le travail demandé avec goût, sérieux, et dans les temps !!! Ils ont eux aussi tissé leurs planning, leurs compétences et leurs talents.

Tisser, penser le tissage, m’est naturel. C’est donc une énorme chance d’avoir découvert ce qui m’est facile à comprendre. Et ce qui m’est par conséquent très agréable à expliquer.
Les ARTisserand·e·s sont mes « cobayes », si je peux me permettre. Grace à vous, j’ai énormément progressé dans une pédagogie inspirée de mes stages à l’étranger. Merci. À 54 ans, je continue mon activité dans un contexte encore plus optimal. J’ai changé de statut en devenant entrepreneure, je change aussi de cadre professionnel !!!  Et je m’appuie sur tout cela pour la rédaction du livre qui s’écrit et qui va être édité par Eyrolles. C’est un long travail, plusieurs années déjà, et je suis très bien accompagnée par une équipe de relectrices et par l’éditeur.

2 – Présenter le lieu, l’atelier

Plus de place (150 m2), des conditions d’accueil qui changent considérablement : des ateliers qui se déploient confortablement, plus de stages ; et des ouvertures à d’autres activités textiles : couture, teinture… des projets avec d’autres formatrices sont en route.

Une école avec :

    • Des métiers variés : à manettes, à pédales, de 4 à 12 cadres.
    • Une bibliothèque étoffée de livres et revues.
    • Un stock de fils important.
    • Le fameux tableau noir.
    • Un ordinateur équipé d’un logiciel de tissage.
    • Des fiches techniques, des supports pédagogiques à disposition.
    • Une cuisine pour la convivialité des repas pris ensemble et pour le thé-café-gourmandises à volonté.

Inauguration Ecole de tissage Chinon

3 – Présenter l’originalité d’ARTissage

  • Des métiers pliables et transportables pour tisser chez soi et venir moins souvent, et donc pouvoir venir de plus loin une fois par mois ou par trimestre !
  • Un public varié et mélangé : des débutants, des confirmés, des personnes qui veulent tisser pour elles ou bien qui veulent acquérir une formation professionnelle : ARTissage est référencé auprès d’organismes de formation qui prennent en charge les coûts (Direccte et Datadoc)

4 – Fêter

Partager, redonner ce que j’ai reçu, quoi de plus heureux ? Merci sincèrement à chacune et chacun d’entre vous.

Inauguration Ecole de tissage Chinon

dav

Nous allons maintenant écouter Évelyne, stagiaire de la première heure, Véronique Boulay, présidente d’ARTissage, Jean Luc Duchesne, conseiller municipal de Chinon, et Isabelle Raimond-Pavéro, sénatrice et conseillère Départementale d’ Indre et Loire.

Fêtons maintenant. Le buffet est ouvert.

Inauguration Ecole de tissage Chinon

Et nous écouterons tout à l’heure une suite de violoncelle de Bach, que nous offre Guillemette Hueber accompagnée de deux élèves, Élisabeth et Marie-Christine.« 

Inauguration Ecole de tissage Chinon

Voilà pour mon petit discours. La presse s’est intéressée à la naissance de cette école. Voici l’article de Malo Richard, le correspondant local de la Nouvelle République ici.