• fr
  • en

Blog

Stage été 2019 ARTissage

La découverte

24 octobre 2019 -

Salomé vient de m’envoyer ce témoignage suite au stage qu’elle a effectué cet été avec moi. Je la remercie et je me fait un plaisir de le partager avec vous :

LA DÉCOUVERTE

Voilà 3 semaines que j’ai quitté Chinon et le stage encadré par Betty.

Stage été 2019 ARTissage

Stage été 2019 ARTissage

Depuis mon retour, vacances à gauche à droite obligent, je n’ai pas tissé autant que je l’aurais voulu (mais j’en ai beaucoup rêvé !).

Cependant, j’ai pu finir de monter mon métier à pédales (reçu en cadeau d’anniversaire il y a des lustres) puisque j’en avais enfin compris le fonctionnement. J’ai pu faire mes calculs de densité en amont, ourdir et monter ma chaîne, préparer l’attachage des pédales (clairement pas la meilleure étape à mon goût, la position assise en tailleur au sol n’étant pas ma tasse de thé – vert) et – enfin – tester quelques points avec de vieilles pelotes de laine reléguées au fond du placard.

Julia - le métier à tisser de Glimåkra

Julia – le métier à tisser de Glimåkra

Je commence surtout à percevoir les nombreuses possibilités qui vont s’offrir à moi petit à petit, quelle richesse !

Je suis arrivée au stage à Chinon en grande débutante, ne connaissant rien aux termes techniques employés et n’ayant jamais tissé. En quelques jours, j’ai pu découvrir un peu de théorie et surtout mettre en pratique chaque étape pour devenir autonome une fois seule chez moi, sur mon métier à pédales. Je suis maintenant un peu moins débutante (je comprends la plupart des termes que je rencontre, ce n’est plus du suédois) et surtout je suis capable de me débrouiller seule pour les bases du tissage.

Voilà l’enseignement que prodigue Betty : elle donne aux stagiaires les clés pour comprendre et devenir ainsi autonomes et créatifs. L’objectif n’est pas tant de pouvoir comprendre et suivre un modèle mais bel et bien de créer son propre projet de tissage, en fonction du fil, des points choisis, des couleurs souhaitées…

Betty est une formatrice chaleureuse, bienveillante, dynamique. On rit beaucoup (et pas seulement pendant le déjeuner autour d’un verre de vin du coin), l’atelier est très convivial, je m’y suis tout de suite sentie à l’aise et le dernier jour, je n’avais pas envie de le quitter.

Heureusement, en attendant la prochaine session estivale de stages, il y aura les ateliers proposés dans l’année. J’ai tellement apprécié mon stage que cela vaudra bien les 2 x 5h de trajet pour rejoindre Chinon quelques week-ends dans l’année…

Au plaisir d’apprendre avec d’autres ARTisserand(e)s et de te retrouver, Betty !!! 

Salomé (qui maîtrise désormais les bases, mais toujours pas le suédois).

 

Salomé tisse sur son métier Glimakra

Salomé tisse sur son métier Glimakra