• fr
  • en

Blog

“Se mettre sur son trente et un”

10 avril 2013 -

… est une expression qu’on utilise parfois, sans en connaître vraiment le sens. Et qui n’a rien à voir avec s’habiller joliment pour le 31 décembre.

Certains disent qu’il s’agit d’une étoffe fabriquée dans la ville de Trente en Italie.

Se mettre sur son Trentin signifiait s’habiller avec cette belle étoffe.

Au Moyen Âge, des règlements fort précis donnaient le nombre de fils dont devait se composer la trame. Suivant la qualité des draps, la trame devait se composer de quatorze cents ou de dix-huit cents fils. Pour le drap fin destiné aux vêtements de luxe, le nombre des fils était de trente fois cent fils ; ce qui fit donner à ce drap le nom de trentain.

Porter du trentain était donc le fait d’un homme riche qui ne regardait pas aux dépenses de toilette. Trentain, terme technique, se métamorphosa facilement en trente-un dans la bouche de ceux qui ne connaissaient pas l’origine de cette appellation ; et, comme l’usage a prévalu de dire trente-et-un, ces mots sont restés pour désigner une toilette soignée.