• fr
  • en

Blog

Les émotions d’Arlette pour son étole mohair-soie en été-hiver

27 février 2015 -

« Bonjour à tous,

Artisserande depuis quelques mois, je suis donc une apprentie. Après quelques ouvrages plus basiques, je souhaitais faire une étole colorée, j’aime les couleurs toniques.

20150114_112810J’avais quelques pelotes de mohair-soie et Betty a complété ma gamme de couleurs avec des pelotes fabriquées tout près de chez nous par le GAEC du Soleil. Mettre du mohair-soie en chaîne et en trame est un peu osé, pas conventionnel, dirait-on. Mais ce n’est pas ce genre de détail qui m’arrête. 

Ce que je craignais, c’est que le mélange de ces 6 couleurs choisies au final soit un peu trop « coloré ». Après avoir tourné les couleurs dans tous les sens, pris des photos avec Betty (que ce mélange ne choquait pas), je me suis lancée, pas complètement persuadée quand même.

Le travail sur le métier ne me plaisait pas plus que ça, mais bon, j’ai persévéré, et j’ai continué par étape, en le laissant même de côté 2 semaines sans y toucher, ce qui n’est pourtant pas mon habitude.

J’ai eu quelques soucis avec le jaune, les fils se collaient les uns aux autres. Mais à l’arrivée, je suis ravie, j’adore ce mélange de couleurs. Comme quoi, c’est vraiment quand le tissage est fini que l’on peut juger, et pas avant !   

Arlette »

20150215_151320

Je me permets de commenter et d’illustrer ce joli témoignage d’Arlette.

Habituellement, quand on parle d’été-hiver en 4 cadres, on pense deux blocs : 1-3-2-3, 1-4-2-4 et un fil de motif un peu plus gros que les fils de toile chaîne et trame. Une tisserande géniale, Donna Sullivan, a présenté dans son livre  « Summer & Winter : A weave for all Seasons » une manière d’enlisser 4 blocs sur seulement 4 cadres avec pour effets secondaires d’intrigants effets de motifs et de toile. Sarah H. Jackson a complété cette découverte en utilisant des fils identiques, mais de couleurs différentes, à la fois en chaîne, en trame de fond et en trame de motif.

IMG_0008

Il en résulte une infinité de combinaisons, qui demande quand même un peu d’attention. Arlette avait bien préparé son travail sur un tableau. Il n’y avait plus qu’à suivre le schéma. Et puis, au fil des trames, Arlette avait presque tout en mémoire et n’avait plus trop à suivre son papier…

IMG_8580_2

Plusieurs d’entre nous ont testé cette variante avec du cotolin en 6 couleurs comme présentée par Sarah H. Jackson dans le Handwoven n°165.

IMG_8621_2

Arlette, en voyant ses voisines d’atelier tisser de cette manière, a eu l’idée de l’oser avec du mohair-soie en chaîne et en trame. Je n’y avais pas pensé, c’est la richesse des échanges au sein de l’atelier qui a permis à cette tentative de voir le jour.

Le résultat est juste incroyable ! Le fondu des couleurs accentue la douceur du mohair-soie de manière incomparable.

Une confidence : Arlette a déjà des commandes pour en faire d’autres tellement son étole est belle…