Blog

Fiona à la découverte du tissage

20 mai 2015 -

Parmi nos activités, il y en a une que j’aime particulièrement, c’est la tenue d’un stand de découverte et d’initiation au tissage dans les événements publics. Nos petits métiers, facilement transportables, sont idéaux pour faire des démonstrations et permettre aux visiteurs de découvrir les sensations du tisserand.

C’est ainsi que les 27, 28 et 29 mars 2015, à l’Abbaye de Léhon, près de Dinan, nous étions invités à participer aux Journées Européennes des Métiers d’Art. L’association bretonne “Sur les Chemins des Créateurs” avait vu l’équipe des ARTisserands à l’œuvre lors du précédent Voyage Textile à Chinon. Ils nous ont imaginé dans l’Abbaye, parmi une cinquantaine d’exposants et ont souhaité que nous y fassions des démonstrations.

équipe du salon

Pendant 3 jours, six ARTisserandes ont tissé sous le regard des visiteurs. C’était comme une séance d’atelier habituel, chacune travaillant sur son projet, l’une ourdissant, l’autre enlissant, une autre encore passant ses trames. Un métier avait été spécialement préparé pour permettre à celles et ceux qui le souhaitaient de s’essayer au tissage. Merci à Jocelyne d’avoir inlassablement expliqué, montré et guidé les premiers pas des visiteurs. Je dois dire que c’est un vrai bonheur pour moi de voir à chaque fois ces personnes qui ne s’en croyaient pas capables se mettre à tisser en surmontant leur appréhension initiale.

un visiteur expérimente à le tissage

Le point d’orgue de ce week end, ce fut la jeune Fiona, 10 ans. Elle est restée debout avec sa maman regardant d’autres passants tisser et écoutant les explications avec beaucoup d’attention. Quand je lui ai proposé de s’y mettre à son tour, elle avait déjà tout compris. Alors, je lui ai directement donné quelques exercices à faire. Et très rapidement, elle a pris les choses en main en choisissant d’autres couleurs sous l’oeil attendri de sa maman.

Fiona tisse

Mais je passe la plume à Fiona, qui a eu la gentillesse de m’envoyer son témoignage :

 » Dimanche 29 mars, nous sommes allées, maman et moi, à l’Abbaye de Léhon pour découvrir les artistes et artisans qui exposaient dans l’abbaye et le cloitre de St Magloire, dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Arts. Après avoir découvert des sculptures dans le jardin, nous sommes allées à l’étage, à la salle Noël Mars où était présenté un atelier de tisserandes, fileuses et brodeuses.

Je suis entrée dans la salle et mon regard s’est tout de suite posé sur les métiers à tisser ; l’un d’entre eux a particulièrement attiré mon attention : il était à coté de belles renoncules et de tissus très colorés. C’était un petit métier à tisser, tout en bois avec des fils de couleurs différentes. Je me suis approchée, j’ai vu des fils tissés ensemble et j’ai trouvé cela très joli. J’avais envie d’essayer mais j’ai dû attendre qu’une fille de mon âge termine. En l’observant, cela ne me paraissait pas trop compliqué. Elle est partie et ce fut mon tour ! Madame Briand, la tisserande, m’a montré la technique du passage des fils à deux ou trois couleurs. Elle m’a expliqué le rôle des manettes ; il y en a quatre. Je les ai utilisées par deux ou trois, en les abaissant à tour de rôle après le passage des fils. On les abaisse à droite puis à gauche. Au fur et à mesure du passage des fils de couleurs, des lignes, des motifs et des triangles, se sont formés. Il fallait que j’amène vers moi, après chaque passage de fil coloré, une sorte de peigne.

Je n’ai pas vu le temps passer ni même les gens s’arrêter pour regarder. Quand j’ai terminé, madame Briand m’a proposé de garder le bout de tissu tissé. J’ai accepté avec joie ! Elle a arrêté les fils avec un fil et une aiguille puis a découpé. 

J’ai adoré tisser. Je conserve mon beau tissage en souvenir d’un inoubliable moment. Je remercie Madame Briand. »                                                              

Fiona, 10 ans.

échantillon tissé par Fiona

N’est-ce pas merveilleux ?

Merci à Catherine, Evelyne et Jacques, Valérie, Jocelyne, Christine et Alain, Arlette et Alain de m’avoir accompagnée et d’avoir ainsi rendu cette belle aventure possible.